Yaz


Cette œuvre est une interprétation en volume d'une estampe issue de la série des Ethnies Célestes (2016) : Une composition abstraite représentant deux disques ouverts et percés en leur centre. Disposés selon une symétrie d’axe horizontal, ils sont reliés en un unique point au centre de la composition.
Dans son interprétation en volume, les arcs de cercles intérieurs des deux figures disposées en miroir inversé sont percés d'une multitude de petits trous reliés point par point par un fil de nylon coloré. La trame ainsi créée permet à l'œil de percevoir deux volumes translucides en forme de cônes ouverts : l'un croissant, l'autre décroissant. La superposition des fils selon le point de vue, apporte rythmique et légèreté à la structure métallique.

Cette construction rappelle l'anatomie des lettres et symboles, notamment celle de l’alphabet amazigh Tifinagh dont la lettre Yaz (ⵣ) s'apparente fortement à cette figure. En volume ou estampée sur le papier, cette composition peut évoquer la silhouette d'un personnage, pieds au sol et bras levés vers le ciel, tel un totem ethnique. Dans la culture berbère, certains voit d'ailleurs en Yaz, un symbole de « l’homme libre ».

Sculpture
2018
Laiton patiné au nitrate de cuivre, fils de nylon
23,5 × 40,5 × 15 cm