Basculite


Issues d'une recherche sur la partition du cercle, deux silhouettes identiques se font face. Sommets joints par quatre lignes parallèles d’épaisseur et de longueur égales, elles forment un volume en arrêtes, structuré, homogène et indéformable.
Rappelant étrangement la forme d'un berceau, cette structure peut évoquer l'idée de naissance. Elle laisse cependant deviner deux formes de croix qui suggèrent à l'inverse, l'idée de mort. Coulée en béton, la base de la sculpture se matérialise par une masse dense qui rappelle d'ailleurs la matière minérale des stèles funéraires. Sa forme incurvée offre à l'œuvre une certaine mobilité : un va-et-vient équilibré, une bascule esquivant toujours la chute. On peut librement interpréter cette œuvre comme une allégorie de la vie d'un Homme, de son instabilité périodique et de sa capacité à toujours pouvoir se redresser.

Sculpture
2018
Laiton, béton
24 × 34 × 22 cm