L’Enchêné

Dans une structure métallique, un bloc de chêne est pris au piège. Soudé à même le bois, un profilé d'acier enchaîne le bloc massif de manière définitive dans une cage immuable. Usé à vouloir s'extraire de son carcan, le chêne semble se consumer depuis ses extrémités. Dans cette dualité de matières, la forme organique lutte. On pourrait imaginer qu'elle se libérera une fois suffisamment consumée, réduite à une forme de cube parfait, alors dégagé de toute enveloppe cloisonnante.

Fruit d’un partenariat avec le designer Maxime Lis, également sculpteur sur bois, cette œuvre propose une rencontre fortuite entre structure géométrique et matière organique. Elle questionne les principes de stabilité et de pesanteur.

Sculpture
2017
Acier, chêne sculpté et calciné
190 × 25 × 25 cm