Entropie


Ce triptyque évolutif propose une réflexion sur la matière et la temporalité. Trois structures octaédriques identiques sont alignées. La première, entièrement remplie de savon, forme un bloc massif et opaque pesant près de 30kg. La matière contenue épouse parfaitement les parois immatérielles de son enveloppe. La seconde quant à elle, semble avoir perdu une partie de sa substance interne. Comme figée en pleine fonte, la structure métallique semi pleine repose dans une flaque en formation dont l’aspect paraît ductile. La troisième et dernière structure à leur côté est alors totalement évidée. Elle laisse deviner presque entièrement son ossature. Seule sa base triangulaire se dissimule sous une large nappe de savon qui s’étend sur toute sa périphérie.

Entropie illustre trois arrêts sur image d’une structure qui s’évide de sa substance interne. Elle évoque ainsi le passage naturel « de l'ordre au désordre » défendu par la théorie du Big Bang, responsable de la mise en mouvement de la flèche de temps.

Triptyque de sculptures
2013
40 × 100 × 300 cm
Acier inoxydable, savon de Marseille



Œuvre réalisée dans le cadre du « Soap Project » à la Foire de Paris (2013), sous le commissariat d’exposition de Serge Malik, en partenariat avec l’UNICEF. Les artistes exposés furent invités à imaginer une œuvre à partir de savon sculpté ou formé dans des moules. La plus ancienne usine de savon de Marseille a servi d’atelier éphémère à cette occasion.