Totem Noir / Labyrinthe d’or

Série Totem en Tempo (2/3)

Arbres sans racines
Mais non moins sans vie,
Créations centrifuges
Sobrement dressées ici,
Adressent une union de matières
À la nature, à l’éphémère.
Car de mon jardin fraichement coupés,
Ces troncs d’arbres écorcés et patinés
Conservent encore en eux, la sève et l’énergie,
Rien d’étonnant si au temps, la matière réagit.
Enracinée et inflexible, elle se déplace
La ligne métallique dans l’espace.
Cheminant en arcs libres
Elle est la base de l’équilibre.
Pendant que d’un bout à l’autre
L’arbre se laisse enlacer,
De toute sa masse, dense,
Défie la gravité.
C’est de rigueur et de persévérance
Qu’il fallut pour les tenir de pied.
Rencontrant des difficultés insoupçonnées
Ces totems racontent aussi les mains usées.
Mais qui sera comme moi de si loin,
Par l’odeur du cyprès envoûté ?

Totems en Tempo,
Poème, 2016

Sculpture
2016 
Laiton, bois de cyprès calciné
15 × 15 × 90 cm